Publié le

Le Washi

Le washi est le papier traditionnel japonais.
Il est composé de fibres de mûrier. Souvent appelé « papier de riz » ou « papier de soie », à tort.

On utilise du washi au Japon depuis plus de mille trois cent ans. Sa technique de fabrication fut introduite dans l’archipel au septième siècle de notre ère par des moines bouddhistes venus de Chine.

Il existe plusieurs centaines de différents washi. Certains blancs et très lisses, d’autres colorés et même ornementés.
Ils servent à faire les cartes de vœux, à pratiquer l’origami, la calligraphie ou l’art de l’estampe.
Le washi est utilisé dans la décoration intérieure au Japon. Il sert dans ce cas à fabriquer des kakemono (tableaux représentant une phrase calligraphiée ou un dessin), de parois ou des portes de shôji, ou de lampes.

Le washi est reconnu depuis le 27 novembre 2014 comme faisant partie du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *